Les mains chapitre 5 : Tourner, ployer

Attention ce sujet, lorsqu'il parle de pli de nuque ou d'encolure, ne montre que l'action de main, mais cette action est toujours combinée à une action de jambe du même côté.

En effet, si vous agissez avec la rêne droite par exemple pour ployer, vous risquez de perdre l'engagement ou l'activité du postérieur droit, et le cheval ne se ployera pas alors dans son corps. Le cavalier qui prépare une pirouette ou un appuyer à droite par exemple, utilise sa jambe droite dans la préparation pour être sûr que le postérieur droit reste actif et sous la masse. 

Vous noterez également que l'action qui permet de ployer ne se fait pas en reculant la main, elle ne prend pas sur l'impulsion. Les cavaliers gardent leurs mains devant eux, pas vers leur hanche ou leur cuisse, et le contact reste sur les 2 rênes.

On ne voit pas ici l'épaule en dedans, où l'action qui permet de ployer est moins importante, et les avants bras presque parallèles.

Lydie.